LES MAIRES DE CAHORS ET DE REVEL DEVANT NOTRE-DAME DE PARIS LE 16 FÉVRIER 1950

 

« Identité culturelle ne signifie ni race, ni ethnie, ni nationalisme.
Pas la guerre, mais la paix : le libre jeu des antithèses
et des altérités, qui sont la richesse de l'humanité
. »

Félix Castan

 

 

LE TERRITOIRE MONDIAL DU LOT

 

EN JUIN 1950, 239 COMMUNES LOTOISES - sur les 330 que comptait alors le département - s'étaient "mondialisées" à la suite de Cahors-Mundi. D'autres communes ont suivi ce mouvement un peu plus tard - la dernière étant Ladirat en juin 2000.

Si dans le Lot votre commune s'est déclarée "territoire mondial", elle a dû par décision du conseil municipal signer la Charte de Mondialisation, comme l'a fait Cahors le 30 juillet 1949. Et si votre commune n'a pas été mondialisée, vous pouvez suggérer à votre maire d'en entreprendre la démarche.

Voir ici un modèle de délibération

 

La Mondialisation d’une commune, c’est l’acte par lequel la commune, cellule de base de toute organisation nationale, sociale et politique, déclare avoir pris conscience des problèmes qui se posent à la communauté mondiale et s’engage à leur chercher, en accord avec toutes les communes du monde, une solution juste et équitable pour tous.

Charte de Mondialisation
(version contemporaine)

 

 

 

 

LA CHARTE DE MONDIALISATION

 

LA CHARTE DE MONDIALISATION, mise au point par le "Centre de Recherches et d’Expression Mondialiste", fut proposé à l’acceptation du Conseil municipal de Cahors.

Une consultation propulaire permit de réunir 70 % du corps électoral, 59 % des électeurs inscrits votaient oui, 11 % s’abstenaient.

Le 30 juillet 1949, le Conseil municipal, nouvellement élu, adoptait la Charte par 20 voix et 7 abstentions.

Le 30 septembre 1949, le Conseil Général du Lot adoptait une motion favorable et "invitait les municipalités du Lot à examiner l’extension du geste de Cahors au département tout entier".

Le 15 février 1950, 239 communes du Lot avaient voté le texte de la Charte.

À Figeac, où les dissensions politiques étaient particulièrement vives, un vote de la population fut organisé. 82 % des électeurs inscrits répondirent oui.

Les 24 et 25 juin 1950, des cérémonies consacrant la mondialisation du Lot furent organisées à Cahors.

Tous ceux qui eurent la joie d’assister à ces manifestations en conservent un souvenir inoubliable. La cérémonie au pont Valentré, qui réunissait plus de 5.000 personnes, atteignit une ferveur et un enthousiasme indescriptibles.

 

 

 

 

LES COMMUNES MONDIALISÉES DU LOT

 

Voici la LISTE DES 245 COMMUNES DU LOT actuellement mondialisées


Nous proposons de rajouter sur la liste ci-dessous toutes les précisions que vous nous apporterez sur la mondialisation de votre commune.

Vous pouvez pour cela rechercher en mairie la trace de cette délibération, nous en préciser la date, nous faire parvenir les documents que votre commune possède, et voir auprès de vos anciens si quelqu'un se souvient de cette décision et peut témoigner de cet événement

Ici, un travail en cours de réalisation autour des Bornes de la Route sans Frontières.

 

Albas
Albiac
Anglars (Lacapelle)
Anglars-Juillac
Anglars Nozac
Arcambal
Assier
Aujols

Bach
Bagat
Bagnac-sur-Célé
Beaumat
Beauregard
Béduer
Belaye
Belfort-du-Quercy
Belmontet
Berganty
Bessonies
Bétaille
Biars
Bio
Boissières
Bouzies
Brengues
Bretenoux

Cabrerets
Cadrieu
Cahors (30 juillet 1949)
Cahus
Caillac
Cajarc
Calamane
Cales
Calvignac
Cambayrac
Cambes
Camboulit
Caniac
Carayac
Carennac
Carlucet
Carnac-Rouffiac
Castelnau-Montratier
Catus
Cavagnac
Cazillac
Cenevières
Cézac
Cieurac
Concots
Corn
Cornac
Cours
Couzou
Cras
Crayssac
Cremps
Cuzac

Degagnac
Douelle
Duravel
Durbans


Escamps
Espère
Espeyroux

Fargues
Faycelles
Felzins
Figeac
Floirac
Floressas
Francoules
Frayssinet-le-Gélat
Frayssinhes
Frontenac
Fons
Fontanes-du-Causse
Fourmagnac

Gagnac
Gigouzac
Gindou
Ginouillac
Glanes
Gorses
Gourdon (26 nov. 1949)
Gramat
Grealou
Grégols
Grèzes

Labastide du Vert
Labastide-Marnhac
Labastide-Murat
Labathude
Laburgade
Lacapelle Cabanac
Lacapelle-Marival
Lachapelle Auzac
Ladirat (juin 2000)

Lamagdelaine
Lamothe Cassel
Lanzac
Laramière
Larnagol
Laroque des Arcs
Larroque Toirac
Lascabanes
Latouille Lentillac
Latronquière
Lauresses
Lauzès
Laval de Cere
Lavercantière
Lavergne
Le Bastit
Le Bourg
Le Bouyssou
Le Montat
Lentillac-Saint-Blaise
Léobard
Les Arques
Le Vigan
Lherm
L'Hospitalet
Linac
Lissac

Livernon
Loubressac
Loupiac
Lugagnac
Lunan
Lunegarde
Luzech

Marcilhac
Marminiac
Mauroux
Maxou
Mayrac
Mayrinhac Lentour
Mechmont
Mercuès
Miers
Milhac
Montamel
Montbrun
Montcabrier
Montdoumerc
Montet et Bouxal
Montgesty
Montlauzun
Montredon
Montvalent

Nuzejouls

Orniac

Parnac
Payrac
Payrignac
Pern
Pescadoires
Pinsac
Planioles
Pradines
Prayssac
Prendeigne
Promilhanes
Pontcirq
Prudhommat
Puybrun
Puyjourdes
Puy-l'Evêque

Quissac

Rampoux
Reilhac
Rocamadour
Rudelle
Rueyres

Sabadel-Latronquière
Sabadel-Lauzès
Saillac
Saint-Bressou
Saint-Caprais
Saint-Céré
Saint-Chamarand
Saint-Cirgues
Saint-Cirq-Lapopie

Saint-Cirq-Madelon
Saint-Cirq-Souillaguet
Saint-Cyprien
Saint-Denis-Catus
Saint-Denis-près-Martel
Sainte-Alauzie
Sainte-Colombe
Sainte-Croix
Saint-Félix
Saint-Germain-du-Bel-Air
Saint-Géry
Saint-Hilaire
Saint-Laurent-Les-Tours
Saint-Laurent-Lolmie
Saint-Martin-de-Vers
Saint-Martin-Labouval
Saint-Martin-le-Redon
Saint-Matre
Saint-Maurice
Saint-Médard
Saint-Michel-Loubejou
Saint-Paul-Labouffie
Saint-Perdoux
Saint-Projet
Saint-Sauveur-la-Vallee
Saint-Simon
Saint-Sozy
Saint-Vincent-du-Pendit
Saint-Vincent-Rive-d'Olt
Salviac
Sarrazac
Sauzet
Senaillac
Senaillac-Latronquière
Seniergues
Sérignac
Sonac
Soturac
Soucirac
Souillac
Soulomes
Strenquels

Teyssieu
Thedirac
Thegra
Thémines
Théminettes
Trespoux-Rassiels
Tour de Faure
Touzac

Ussel
Uzech

Vaillac
Valroufie
Vaylats
Vayrac
Vers
Viazac
Villeséque
Vire